Francophonie: Joseph Mwinkeu Tshiend couronné ambassadeur

L’Organisation internationale de la Francophonie, à travers sa structure de la jeunesse francophone du Haut-Katanga, a procédé le samedi 19 décembre 2020 dans la salle des réunions de l’hôtel Lubumbashi, au couronnement d’un nouvel ambassadeur du Haut-Katanga. Il s’agit de Joseph MWINKEU Tshiend, un jeune de son état, visiblement dévoué, et résolument engagé à servir sa communauté.

Au cours de cette grandiose cérémonie, l’ambassadrice Cynthia KANA Maloba, l’une des figures de proues de la jeunesse francophone de la République Démocratique du Congo, a confirmé que Joseph MWINKEU Tshiend a répondu aux critères préétablis pour devenir un ambassadeur au sein de la jeunesse francophone. “Ce choix est honnête et judicieux; Il a mérité, et nous devons le reconnaître ; Il excelle au vu et au su de tout le monde, il a un apport considérable dans l’éducation de la jeunesse francophone ; voilà qui justifie son couronnement de ce jour”, a-t-elle conclu.

Aussitôt après, une ceinture cousue aux couleurs de la francophonie, avec mention : “Jeunes francophones, ambassadeur Haut-Katanga, Joseph MWINKEU Tshiend, lui a été fait porter par l’ambassadrice Cynthia KANA Maloba, sous les ovations des participants.

 

Un autre prix d’excellence lui décerné par la ministre provinciale des Cultures et arts représentée, c’est un diplôme lambrissé, pour l’encourager à exceller davantage dans tout ce qu’il entreprend pour la jeunesse de son pays. Saisi par un vif sentiment d’allégresse, le désormais ambassadeur Haut-Katanga a promis de continuer à travailler, et de se mettre à la hauteur de ses tâches. ” Ce mérite m’encourage de plus en plus à continuer dans cette lutte, et surtout à ramener principalement la culture, les besoins, et le vouloir de la jeunesse de ma province, auprès de la francophonie pour que la jeunesse que je représente se fasse entendre par mon biais.”

 

À lui d’ajouter: “Rien ne se fait par magie, mais plutôt par le travail. J’invite tous les jeunes francophones au travail, au sérieux, aux initiatives pour faire connaître les dons enfouis en eux”, a-t-il chuté.

Pour rappel, ce jeune qui connaît une montée fulgurante dans la province du Haut-Katanga, est le président d’une grande fondation qui porte son nom, au travers laquelle il rend d’énormes services à la population haut-katangaise. Lesdits services ne cessent de faire parler de lui et d’attirer l’attention des autorités et organisations tant nationales qu’internationalles.

Ce prix lui décerné aujourd’hui, vient s’ajouter sur d’autres qu’il a déjà reçu, même de la part de la chancellerie des ordres nationaux, en tant que dignitaire d’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *